STAGE À L’INTERNATIONAL


Rechercher et financer un stage à l'international

Des offres sont disponibles via les plateformes Highered et GoingGlobal. Vous pouvez toujours accéder à leur sites respectifs depuis l'onglet Stages sur TSM-Connect.

Des bourses existent pour financer votre séjour à l'étranger. Toutes les informations sont à retrouver sur la page Financer sa mobilité, gérée par le SCREI, Service Commun des Relations Européennes et Internationales de l’Université Toulouse 1 Capitole.


Préparer son départ

L’Université se réserve le droit de refuser de signer une convention si le stage a lieu dans un pays étranger classé à risque, en conflit ou en tension (zone rouge ou orange) par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE). Cliquez ici pour consulter les informations sur la sécurité et la santé du pays d’accueil.

Avant votre départ, vous devez vous signaler auprès du MEAE en vous inscrivant sur le site Ariane. Cliquez ici pour y accéder.


Durée

La durée de votre stage ne peut pas excéder 924 heures (avenant compris) au sein d'une même entreprise (même à l'étranger) durant une même année universitaire.


Protection sociale

Concernant votre protection sociale à l’étranger, vous devez contacter votre caisse primaire d’assurance maladie : https://ameli.fr ou https://etudiant-etranger.ameli.fr pour les étudiants étrangers. Consultez le site Cleiss pour obtenir toutes les informations du pays d’accueil.

Vous êtes couvert contre les risques accident du travail par la législation française si les conditions suivantes sont réunies :

  • Votre gratification n’est pas supérieure à 12,5% du plafond horaire de la sécurité sociale
  • Le stage a une durée inférieure ou égale à 6 mois
  • La convention de stage a été signée par toutes les parties (par l'Université, par l'organisme d'accueil et l'étudiant)

Si la gratification du stage est supérieure à 12,5 % du plafond horaire de la sécurité sociale, vous ne bénéficiez plus de la protection sociale du régime français :

  • Il faut vérifier qu’il existe dans le pays d’accueil un système de protection sociale adéquat, notamment contre le risque accident du travail et maladies professionnelles, et s'assurer que l'entreprise d'accueil paie les cotisations afférentes à la couverture de ce risque
  • Si le régime local ne prévoit pas de protection sociale il est souhaitable de souscrire une assurance auprès de la Caisse des Français de l'Etranger ou auprès d'une compagnie d'assurances privée.


Gratification

Si vous effectuez un stage à l'étranger, le principe de territorialité en matière de gratification n'est pas applicable : Votre stage ne sera peut-être pas gratifié.


Convention de stage

La convention de stage est obligatoire.

Pour plus d'information sur les conventions, consultez les pages Processus de demande de convention de stage et Comment remplir ma convention.


IMPORTANT : 

Pour l’ensemble des stages à l’étranger :

  • Vous devez prendre connaissance de la fiche annexe « stage à l’étranger » qui recense :
    - Des recommandations sur la sécurité
    - Les conditions d’entrée et de séjour dans la pays d’accueil
    - Des informations sur l’assurance
  • Vous devez souscrire une assurance privée couvrant le rapatriement sanitaire, l’avance ou le dépassement de frais et l’assistance juridique. L’attestation d’assurance doit être jointe à la convention de stage.
  • Si vous demeurez plus de six mois dans le pays d’accueil, en tenant compte de votre temps de présence avant et après le stage, vous devez vous inscrire au Registre des Français établis hors de France auprès des autorités consulaires françaises (Consulat général ou section consulaire de l’ambassade).


Pour toute information complémentaire, contactez le Bureau de Stages : stages@tsm-education.fr